Bonne année 2011 !

le 9 janvier 2011, par

Meilleurs voeux de santé bonheur love etc… pour l’année 2011 !

Voeux 2011 from Bruno Thomas on Vimeo.

Les Trans 2010, le bilan

le 15 décembre 2010, par

52 000 personnes pour cette édition selon Ouest France, l’année dernière, la même source donnait 42000. 30000 personnes au parc expo en tout, c’était plein samedi et vendredi (12500) et 5000 personnes le jeudi. Donc plus de monde le vendredi et et moins le jeudi (6000 au liberté dans le centre l’année dernière). C’est peut-être pour ça que l’année prochaine ce sera de nouveau au liberté le jeudi, le centre ville est peut-être un argument supplémentaire pour les Rennais. Une bonne affluence pour cette année.

Transmusicales 2010, samedi

le 14 décembre 2010, par

Après les 2 premières soirées, nous sommes allés nous régénérer à coups de grandes bolées d’air, d’iode et de lumière en allant faire un tour en bord de mer. Petit break quasi rituel, pour sortir un peu la tête des soirées et profiter un peu de la région.

Transmusicales 2010, vendredi

le 13 décembre 2010, par

Après avoir récupéré du jeudi soir, mangé les traditionnelles crêpes avec du cidre, direction parc expo en taxi cette fois-ci.

Transmusicales 2010, jeudi

le 10 décembre 2010, par

Déjà, c’est bien les transmusicales le jeudi. Moins de monde, on circule mieux, et la qualité de programmation est toujours au rendez-vous. L’année dernière le jeudi, c’était au Liberté. Dans la ville. Déambulation musicale urbaine, pas entravée par la longue coupure en bus ou taxi ou voiture, mais un peu exigüe maintenant dans les salles du liberté (celle du haut en tout cas). Au parc expo, pas de soucis, il y a de la place. Le Hall9 est fermé, ce qui fait un peu teasing pour les soirées suivantes… pourquoi pas.

Transmusicales 2010, la programmation

le 22 novembre 2010, par

visuel trans 2010

Alors, les nuits sonores ?

le 18 mai 2010, par

C’est toujours un peu difficile de donner un avis global en ayant vu qu’une partie de ce qui s’est joué, et en étant arrivé “que” vendredi. Mais j’ai trouvé cette édition bien plus intéressante que celle de l’année dernière. La programmation était plus riche, notamment samedi soir, en restant pointue. L’organisation bien aussi, puisqu’il y avait environ 11000 personnes par soir, soit 30% de plus que l’année dernière, et on circulait bien au marché gare. Le son était bon, un peu moins en scène 2. Le festival est toujours résolument urbain, et pour la 2e année consécutive, les grosses soirées se passaient au marché gare. Le site est derrière la gare Perrache, à 20 minutes à pied. C’est toujours un peu magique de déambuler dans ces anciens entrepôts de la SNCF, réarrangés pour accueillir un festival. Ambiance post-apocalyptique avec une illusion de liberté et de fête interminables.

Pécs

le 2 mai 2010, par

La ville de Pécs (cinq églises en français) est au sud de la Hongrie, à 50km environ de la Croatie et une centaine de la Serbie. Elle est sur la même latitude que Lyon, à un peu plus de 1000km à l’est.

Le lac Balaton - Tihany

le 1 mai 2010, par

Autour du lac Balaton, la presqu’île de Tihany est magnifique. C’est une petite ville sur une colline verdoyante qui surplombe le lac de couleur bleu-vert.

subscribe via RSS